Champ tournant
Commentaires :
Mode triphasé
On considère trois paires de bobines plates identiques équidistantes de l'axe du système et dont les axes font entre eux des angles de 120. Elles sont parcourues par les courants :
I1 = Io.cos(wt)
I2 = Io.cos(wt + 2p/3)
I3 = Io.cos(wt + 4p/3)
(Courant triphasé)
Dans la simulation, on trace l'évolution au cours du temps de l'induction magnétique due chaque bobine (trait de la couleur des bobines correspondantes) ainsi que l'induction résultante (trait noir). Le module du vecteur B reste constant mais ce vecteur tourne autour de O la vitesse constante wt.
C'est sur ce principe que sont basés les moteurs triphasés.
Mode mono ou diphasé
On considère cette fois deux paires de bobines plates identiques équidistantes de l'axe du système et dont les axes font entre eux des angles de 90. Elles sont parcourues par les courants :    I1 = Io.cos(wt)    I2 = Io.cos(wt + p/2)

Comme l'énergie électrique est distribuée uniquement en triphasé ou en monophasé, on met en série avec une paire de bobines un condensateur dont la valeur est calculée pour produire un déphasage de 90 entre les inductions dans les deux paires de bobines.

Dans chaque cas, vous pouvez modifier la fréquence de rotation, geler l'animation et modifier le sens de la rotation du champ résultant. Pour ce faire, on permute les courants dans les bobines 1 et 2.



Retour au menu.